Réflexologie à Esparron de Verdon | 06.66.61.14.81 angele29.espo@gmail.com

La marche Afghane :

Une respiration en conscience, un rythme respiratoire en adéquation avec nos pas et nous rentrons dans le monde serein de la marche Afghane.

Origine de la marche Afghane :

Elle est née dans les années 80, en Afghanistan. A partir d’observations effectuées auprès des nomades caravaniers pendant leurs déplacements, Mr Stiegler est amené à une analyse pertinente sur leur endurance. Dans un de ces ouvrage il écrivait :  » Les hommes, la plupart d’âge moyen, le visage buriné, le regard fixé à quelques mètres devant eux, parfois vers l’horizon, avançaient… cheminant à pas réguliers, larges et rapides, avec une ardeur que rien ne semblait faire fléchir…Ils venaient du sud, un voyage de 700km, d’une seule traitre.  » Ou encore : « L’homme avait parcouru 38 km en un peu moins de 6 heures « .
Pour information un randonneur moyen a une vitesse d’environ 4,5 km/h. Cet homme avait un rythme moyen d’environ 6,5 km/h !

Principes de la marche Afghane :

La marche Afghane repose sur la synchronisation du souffle avec le rythme des pas. Ces rythmes varient en fonction du terrain et de l’aptitude de chacun.
C’est un moment propice à l’intériorisation. Un scan régulier de son corps, de ses sensations permettra d’adapter le rythme. C’est une rencontre avec soi-même.
Cette rencontre naitra avec la pratique régulière et fréquente de l’activité. Un minimum de 30 min de marche quotidienne est suffisant pour observer les bienfaits.

La marche afghane remet la respiration au cœur de la marche. Il est vrai que la prise de conscience de son corps et de sa respiration est différente en orient et en occident.
Traditionnellement les orientaux travaillent sur le souffle. Leur objectif de santé est basé sur la prévention et l’écoute de soi.  Les sociétés occidentales en revanche ont désappris ce pouvoir précieux et découvrons notre corps seulement quand il souffre.
Vous l’avez compris, cette technique donne la priorité au rythme respiratoire ( observation de la fréquence et de l’amplitude)  qui va induire le rythme de la marche et non l’inverse.

L’ancrage au moment présent joue un rôle important dans la marche afghane. L’attention est dirigée sur les pas, la respiration, le rythme et le comptage. Ce tout nous permettra d’être présent à soi. Pas de fuite d’énergie car aucune pensées désagréables, notre mental est au repos. Ce contexte est parfait pour se dynamiser car nous sommes pleinement présent à notre corps.

Marche afghane : les bienfaits

C’est un excellent outil pour lâcher prise et évacuer le stress.

Cette technique permet une meilleure oxygénation. Il sera noté une augmentation des échanges gazeux entre le système respiratoire et le système sanguin qui lui même assurera  une meilleure oxygénation des organes.

C‘est ce phénomène qui permet de recenser les effets suivants :

  • augmentation de la capacité respiratoire,
  • ralentissement du rythme cardiaque et donc repos du cœur,
  • amélioration de l’endurance ,
  • stimulation de la circulation sanguine ,
  • nettoyage de l’organisme en lui permettant d’éliminer les toxines plus rapidement et d’augmenter le métabolisme de base ,
  • renforcement du système immunitaire,
  • réduction des tensions musculaires et du stress.
En pratique :

 

La marche Afghane peut être pratiquée par tous et sur tout type de terrain, de préférence en pleine nature.

Je vous proposerai bientôt des ateliers. Suivez moi sur ma page Facebook : Angèle Esposito Réflexologue pour connaitre les dates.

Je vous dis à très bientôt pour partager le plaisir de la marche Afghane en plein nature et dans la sérénité.